Adhésion de la Finlande à l’Otan : La Turquie donne son feu vert ! – Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - International | Par Eva | Publié le 18/03/2023 01:03:38

Adhésion de la Finlande à l'Otan : La Turquie donne son feu vert !

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a donné son feu vert à l’entrée de la Finlande dans l’OTAN, soumettant la ratification de la demande d’adhésion finlandaise au parlement turc.

Cette décision a été immédiatement motivée par l’Alliance atlantique, qui a ainsi ouvert la voie à l’entrée de la Finlande dans l’organisation militaire. Vingt-huit des trente États membres ont déjà approuvé la candidature finlandaise, mais la Hongrie doit également ratifier la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède. Ces candidatures doivent être approuvées à l’unanimité.

La décision du président turc ouvre la voie à l’entrée de la Finlande dans l’OTAN, un développement stratégique important dans le contexte actuel de la guerre en Ukraine. La Finlande est soumise à une neutralité forcée par Moscou en raison de son conflit armé avec l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale et partage la plus longue frontière européenne avec la Russie, derrière l’Ukraine.

Le président finlandais, Sauli Niinistö, a qualifié le processus d’entrée dans l’OTAN de « très important pour la Finlande », tandis que Recep Tayyip Erdogan a espéré que la ratification aura lieu avant les élections présidentielles et législatives turques prises le 14 mai .

Cependant, la situation est plus délicate pour la Suède, qui fait toujours face aux objections d’Ankara. La Turquie accuse notamment Stockholm de passivité face à des « terroristes » réfugiés kurdes en Suède, réclamant des extraditions sur le gouvernement suédois n’a pas le dernier mot. Recep Tayyip Erdogan a donc bloqué l’entrée de la Suède dans l’OTAN depuis mai 2022.

Malgré les objections de la Turquie, les deux pays nordiques avaient initialement souhaité rejoindre l’OTAN « main dans la main ». Cependant, l’autodafé d’un coran par un extrémiste dans la capitale suédoise en janvier a conduit à la suspension des pourparlers entre Ankara, Helsinki et Stockholm.

Le président turc avait alors laissé entendre que la Turquie était prête à ratifier séparément l’adhésion de la Finlande. Le Premier ministre suédois, Ulf Kristersson, a reconnu mardi que la probabilité que son pays rejoigne l’OTAN avant la Finlande était élevée.

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top