Révélations de l'ex-capitaine de gendarmerie : Affaire Sweet Beauty - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Société | Par Habib Diao | Publié le 23/05/2023 11:05:16

Révélations de l'ex-capitaine de gendarmerie : Affaire Sweet Beauty

Lors de son témoignage devant le tribunal, l’ancien capitaine de la gendarmerie, qui était en service à la section de gendarmerie de Colobane, a évoqué son rôle dans l’affaire.

Le capitaine Seydina Oumar Touré a expliqué qu’il avait mené l’enquête en collaboration avec un autre capitaine de la gendarmerie, le capitaine Diouck.

Il souligne que « lorsque je suis entré dans la pièce, j’ai constaté un aménagement typique d’un salon de massage. Personnellement, je n’ai jamais envisagé de recevoir un massage car je n’ai aucune douleur.

Honnêtement, en regardant et en écoutant la dame, on ne peut pas penser que Sweet Beauty est un lieu de prostitution ou de débauche ».

Il ajoute que « personne n’a été contraint, car Adji Sarr a été assistée par son avocat. J’ai entendu Aïssata Bâ dire qu’ils ont différentes catégories de clients et que lorsque Ousmane Sonko est resté seul avec Adji Sarr, la dame devait lui faire une « finition ».

Je ne sais pas ce que signifie exactement cette « finition ». On pourrait penser à une finition sexuelle, mais cela n’a aucun sens étant donné qu’elle prétend avoir été violée », réfute l’ancien enquêteur de la gendarmerie.

Cependant, il signale que « j’ai inspecté la pièce où le viol aurait eu lieu, mais les caméras ne fonctionnaient pas.

Je cherchais des réponses pour comprendre comment un viol aurait pu être commis dans une pièce aussi sécurisée », s’interroge-t-il.

Article écrit par : Awa Sanga

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top