Omar Alieu Touray évoque une « décision précipitée » : Retrait de la Cedeao - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Afrique | Par Khady Gueye | Publié le 08/02/2024 07:02:28

Omar Alieu Touray évoque une « décision précipitée » : Retrait de la Cedeao

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a exprimé une fois de plus son désaccord face au retrait rapide du Mali, du Burkina Faso et du Niger. Le président de la Commission de la Cedeao, Omar Alieu Touray, a souligné jeudi à Abuja que ce retrait ne respectait pas les conditions prévues pour quitter ou rejoindre l’organisation.

« Le retrait précipité de l’adhésion à la Cedeao n’a pas pris en compte les conditions de retrait telles qu’elles sont énoncées dans le Traité révisé de 1993 », a-t-il déclaré lors de la session extraordinaire du Conseil de médiation et de sécurité de l’organisation.

Il a noté que les trois États concernés n’avaient pas pris en considération les conséquences de cette décision pour leurs citoyens. « Il n’y a aucun fondement réel dans les raisons avancées par les trois pays pour leur retrait de la Cedeao », a insisté le Dr Alieu Touray au début de la réunion.

Le président de la Commission de la Cedeao a souligné que les événements en cours dans la région menaçaient la paix et la stabilité politique de la communauté ouest-africaine.

De son côté, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Yusuf Maitama Tuggar, a exprimé son inquiétude quant aux décisions de retrait du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

Il a qualifié la réunion de cruciale pour trouver des solutions aux défis posés par ces décisions, soulignant l’importance de rester attaché aux principes de gouvernance démocratique et de sauvegarder le droit des peuples à élire librement leurs dirigeants.

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont annoncé leur retrait de la Cedeao dans un communiqué conjoint publié le 28 janvier dernier, avec effet immédiat. Les trois pays ont officiellement notifié leur décision aux autorités de l’organisation communautaire le lendemain, le 29 janvier.

Article écrit par : Daouda Coly

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Sulaiman Ndour
Je ne suis pas citoyen de. Ces trois pays mais je pense que dans le cadre d'une organisation internationale,
Le 2024-02-08 20:45:20

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Sulaiman Ndour
Je ne suis pas citoyen de. Ces trois pays mais je pense que dans le cadre d'une organisation internationale,
Le 2024-02-08 20:45:20

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top