Combat contre la malnutrition : Impact sur les enfants à Diourbel - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Santé | Par Habib Diao | Publié le 10/06/2024 07:06:58

Combat contre la malnutrition : Impact sur les enfants à Diourbel

Article écrit par le créateur de contenu : Baye Mody Balde
La région de Diourbel, au cœur du Sénégal, fait face à une crise de malnutrition infantile qui ne cesse de s’aggraver.

Selon les dernières statistiques, le taux de malnutrition chez les enfants a augmenté de 17 % au cours des derniers mois, suscitant une vive inquiétude parmi les professionnels de la santé, notamment les infirmières locales.

Un problème persistant
La malnutrition est un problème chronique à Diourbel, mais cette augmentation récente est particulièrement alarmante. Les causes en sont multiples : l’insécurité alimentaire, la pauvreté, le manque d’accès à des soins de santé de qualité, et les effets des changements climatiques sur les récoltes locales. Les familles peinent à nourrir correctement leurs enfants, ce qui conduit à des carences nutritionnelles graves.

Le rôle crucial des infirmières
Dans ce contexte, les infirmières de la région jouent un rôle crucial. Elles sont souvent en première ligne pour identifier les cas de malnutrition et fournir les premiers soins nécessaires. Cependant, la tâche est ardue. Les ressources sont limitées et les structures de santé locales peinent à répondre à la demande croissante. « Nous faisons de notre mieux avec les moyens dont nous disposons, mais la situation devient de plus en plus difficile à gérer, » explique Awa Diop, une infirmière de Diourbel.

Des interventions nécessaires
Pour lutter contre cette crise, plusieurs mesures sont nécessaires. D’abord, un soutien accru aux familles vulnérables pour améliorer leur accès à une alimentation équilibrée. Ensuite, le renforcement des capacités des structures de santé locales pour mieux détecter et traiter la malnutrition. Enfin, des campagnes de sensibilisation sont essentielles pour éduquer les communautés sur l’importance de la nutrition et les pratiques alimentaires saines.

La mobilisation de tousLes autorités locales et nationales, ainsi que les organisations non gouvernementales, doivent se mobiliser pour apporter une réponse efficace à cette crise. La situation à Diourbel est un rappel poignant de l’importance de la sécurité alimentaire et de la santé infantile, des enjeux fondamentaux pour l’avenir du Sénégal.

La hausse de la malnutrition infantile à Diourbel est une situation alarmante qui nécessite une action urgente. Les infirmières de la région, malgré les défis, continuent de se battre pour la santé des enfants, mais elles ont besoin de plus de soutien pour surmonter cette crise. La mobilisation collective est essentielle pour assurer un avenir meilleur aux enfants de Diourbel.

Article écrit par le créateur de contenu : Baye Mody Balde

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires
Ibnou
Que deviendra mon beau Afrique
Le 2024-06-11 09:23:57
Aquatech
Mohamed c'est à revoir deh on mange tout
Le 2024-06-10 13:34:01
Mohamed
yalla na sunu borom soutoural gnou
Le 2024-06-10 12:51:11
Bocar
Li doyna warr deh nagnou kholat lignouy lek
Le 2024-06-10 11:47:41
Eveline
La male nutrition est du au fait qu'on privilège les produit importés
Le 2024-06-10 10:42:10
Marco
Ramata bilahi les produits que nous consommons c'est du n'importe quoi.
Le 2024-06-10 09:40:30
Ramata
Il faut consommer le local, le mil et le mais, du lait de vache au lieu de consommer le lait importé ou fabriqué dans les usines alors que personne ne vérifie la composition des produits.
Le 2024-06-10 09:02:28

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires
Ibnou
Que deviendra mon beau Afrique
Le 2024-06-11 09:23:57
Aquatech
Mohamed c'est à revoir deh on mange tout
Le 2024-06-10 13:34:01
Mohamed
yalla na sunu borom soutoural gnou
Le 2024-06-10 12:51:11
Bocar
Li doyna warr deh nagnou kholat lignouy lek
Le 2024-06-10 11:47:41
Eveline
La male nutrition est du au fait qu'on privilège les produit importés
Le 2024-06-10 10:42:10
Marco
Ramata bilahi les produits que nous consommons c'est du n'importe quoi.
Le 2024-06-10 09:40:30
Ramata
Il faut consommer le local, le mil et le mais, du lait de vache au lieu de consommer le lait importé ou fabriqué dans les usines alors que personne ne vérifie la composition des produits.
Le 2024-06-10 09:02:28

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top