Affaire Sonko-Adji Sarr : L'avis de Birame Faye - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Politique | Par Khady Gueye | Publié le 29/01/2023 06:01:40

Affaire Sonko-Adji Sarr : L'avis de Birame Faye

« Il ne peut pas y avoir de tensions. Nous sommes dans un État de droit. C’est la soumission à la loi ». Tel est le point de vue du ministre Birame Faye.

« Du simple individu à la puissance publique, tous les citoyens sont d’égale dignité. La justice est là pour tout le monde. Il ne peut pas y avoir de tensions ou quoi que ce soit, parce qu’il y a deux niveaux dans ce combat. Le combat politique, nous le ferons et nous ferons face.

Et au-delà de tout cela, nous sommes dans un État de droit et force restera à la loi », a indiqué le ministre auprès du ministre de l’Intérieur chargé de la Sécurité de proximité et de la Protection civile, au micro de la Rfm.

Le coordonnateur de la Task force républicaine impute au leader du Pastef la responsabilité des 14 morts, lors des événements de mars 2021.

« Ousmane Sonko est le seul responsable de ces événements meurtriers de mars 2021, encore une fois. Il aurait pu être jugé en flagrant délit ; cela n’a pas été le cas. On lui a donné suffisamment de temps. Il n’était pas obligé. Le juge a la possibilité de le juger en flagrant délit, ce qui n’était pas le cas, parce que l’acte pour lequel il est accusé n’a absolument rien à voir avec ses fonctions parlementaires ».


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top