Aïssata Bâ expose sa version des faits : Affaire Ousmane Sonko - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Confidence | Par Habib Diao | Publié le 23/05/2023 10:05:13

Aïssata Bâ expose sa version des faits : Affaire Ousmane Sonko

Après avoir disculpé son ex-patronne, Ndèye Khady Ndiaye, Aïssata Bâ expose de manière chronologique son récit concernant Ousmane Sonko.

Répondant aux questions du juge, la masseuse relate sa version des événements : « Le jour où Ousmane Sonko est venu, nous étions connectées.

C’est Adji qui lui a ouvert la porte. Elle m’a dit de faire comme si de rien n’était. J’ai apporté la serviette pendant qu’Adji avait de l’huile de massage.

Sonko nous a informées qu’il avait très mal au dos et a demandé à ce qu’on le masse en profondeur. Ensuite, Adji m’a demandé de sortir pour les laisser seuls.

Il avait juste enlevé ses vêtements et gardait son pantalon avant de se pencher pour être massé », raconte Aïssata Bâ.

Cependant, une fois le massage terminé, la jeune femme révèle :

« Ensuite, ils sont entrés dans la salle de bain. J’ai remis la serviette à Adji et j’ignorais franchement ce qu’ils faisaient à l’intérieur. Après cela, j’ai dit à Adji Sarr qu’elle manigançait quelque chose, mais je ne savais pas quoi.

Lorsqu’elle est sortie de la cabine, elle a passé un appel téléphonique, faisant des allées et venues, avant de me donner 10 000 FCFA. Je l’ai entendue dire au téléphone de venir rapidement le chercher, soulignant que le client avait éjaculé.

Je pensais d’ailleurs qu’elle voulait utiliser le sperme pour des pratiques mystiques, comme le font certaines filles », déclare la jeune femme devant le juge.

En effet, dans son témoignage, Aïssata Bâ clarifie la présence de sperme et l’utilisation du jacuzzi. « Ousmane Sonko n’a pas pris de bain. La serviette que je lui ai donnée lui servait à s’essuyer les mains dans la salle de bain.

La serviette est une obligation pour tous les clients. Je n’ai jamais dit que Sonko était allongé pendant le massage. Quant au sperme, j’ai simplement entendu Adji en parler au téléphone. Elle a mentionné que le client avait éjaculé.

C’est elle qui était avec Sonko, je ne savais pas ce qu’ils faisaient. Elle a appelé pour demander à ce qu’on vienne le chercher, et elle avait mis son téléphone en mode haut-parleur », explique-t-elle.

Cependant, dans son récit, la jeune femme précise : « Ousmane Sonko ne portait pas de cuissard, il avait son pantalon.

Ce jour-là, j’étais présente dans la maison avec Adji Sarr, le mari de Ndèye Khady Ndiaye et leur enfant. Le massage se limite au frottement avec des onguents, comme nous avons l’habitude de le faire », affirme-t-elle.

Article écrit par : Eva Diatta

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top