Appel à la « décence» : Fatoumata Niang Ba condamne Sonko - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Politique | Par Habib Diao | Publié le 25/05/2023 04:05:20

Appel à la « décence» : Fatoumata Niang Ba condamne Sonko

La Présidente du Conseil de Surveillance de l’Asepex, Fatoumata Niang Ba, a réagi de manière cinglante aux propos tenus par le leader de Pastef.

Ousmane Sonko, lors de sa récente déclaration, s’est moqué de l’apparence physique de la jeune masseuse Adji Sarr, suscitant ainsi l’indignation de Fatoumata Niang Ba, qui dénonce avec vigueur ce qu’elle qualifie de véritable « Body shaming » ou « honte du corps ».

Ce phénomène odieux consiste à ridiculiser et humilier quelqu’un en raison de son apparence physique, principalement à travers les réseaux sociaux. La déclaration complète de la Présidente du Conseil de Surveillance de l’Asepex est la suivante :

« Monsieur SONKO, dans l’une de vos sorties pathétiques, où vous vous êtes livré à des querelles sans fin, vous avez osé attaquer l’apparence physique de la jeune dame Adji SARR, qui aurait pu être votre propre fille.

Votre attitude abjecte, dénuée de tout sens de décence, révèle à quel point vous méprisez non seulement la gent féminine, mais aussi le respect dû à la dignité humaine.

En tant que femme, je suis profondément choquée par vos propos impudents. On pourrait croire que vous ressentez un désir insatiable de domination, d’humiliation et de douleur…

Monsieur SONKO, votre cruauté n’a d’égal que votre étroitesse d’esprit. En vous adonnant cyniquement à ce honteux « body shaming » envers la jeune Adji SARR, vous tournez impitoyablement en dérision toutes ces millions de femmes qui luttent courageusement pour trouver leur place dans une société cruelle qui valorise l’apparence au détriment de l’être.

Vous aggravez encore la souffrance et la détresse de toutes ces personnes atteintes d’AVC, dont les séquelles physiques sont déjà une épreuve incommensurable.

Monsieur SONKO, la République attend de vous un comportement exemplaire, capable d’inspirer la jeune génération.

Au lieu de vous présenter devant la justice de votre pays pour laver votre honneur terni, vous avez préféré vous livrer à une déplorable mise au pilori de votre accusatrice, une personne qui a eu le courage de vous affronter.

Vous avez choisi de vous acharner sur une pauvre jeune fille en tenant des propos sexistes et misogynes qui ne font honneur ni à votre position ni à votre rang. Quelle décadence !

Jamais un homme politique n’a autant abaissé le niveau du débat. Par votre irresponsabilité, vous avez pollué l’espace politique avec des histoires sordides de mœurs, dont vous êtes le seul responsable.

Il est désormais indéniable que les habits de « leader » que vos partisans zélés tentent de vous enfiler sont bien trop grands pour vous… Vous ne méritez pas de diriger notre République ! »

Article écrit par : Madeleine K Gueye

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top