« Bonnes à tout faire » : Les dessous du travail domestique - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Société | Par Habib Diao | Publié le 18/11/2023 06:11:46

« Bonnes à tout faire » : Les dessous du travail domestique

Article écrit par une contributrice : Daba Ndiaye
Le travail domestique, souvent décrit comme une lutte quotidienne, se déroule dans des conditions précaires manifestes. Les motivations qui poussent tant de jeunes filles, à embrasser cette voie sont variées.

Certains y voient un moyen de gagner dignement leur vie, tandis que d’autres succombent à l’effet d’imitation de leur groupe d’âge. Mais derrière ces choix se cachent des réalités tragiques telles que la rupture scolaire, les drames familiaux liés au décès du soutien financier, le divorce ou la disparition du mari.

Ces jeunes femmes, souvent désignées comme les « bonnes à tout faire », sont sujettes aux préjugés et aux suspicions. Les accusations de vol, orchestrées comme de véritables complots, sont parfois utilisées par des patronnes peu scrupuleuses pour se débarrasser de leur personnel après avoir profité de leurs services. Une triste réalité qui laisse les travailleuses domestiques vulnérables et exposées à des situations injustes.

Prenons le cas d’une jeune fille, étudiante en vacances à Dakar, qui travaille comme domestique pour financer ses études. Son employeuse l’a traînée jusqu’à la police, l’accusant de vol. Après des négociations tendues entre le tuteur de la travailleuse et la présumée victime, cette dernière a finalement fait marche arrière. Un exemple parmi tant d’autres illustrant les difficultés et les pressions auxquelles sont confrontées ces jeunes femmes.

Le travail domestique au Sénégal, marqué par la précarité, est souvent un choix dicté par des nécessités immédiates, en particulier liées aux études. Beaucoup de femmes y voient une opportunité pour satisfaire des besoins essentiels, mais rares sont celles qui aspirent à faire carrière dans ce domaine.

Article écrit par une contributrice : Daba Ndiaye

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires
mass
apres on vient insulter les arabes pourtant on fait la meme chose qu'eux
Le 2023-11-20 13:56:44
ibrahima
li bonne yi di subir a longueur de journée dafa méti trop
Le 2023-11-17 12:29:07
max
Ces femmes là sont braves, travailleuse et mères de certains enfants de leur patrons, parce qu'elle sont humains et mérites notre respect et considération
Le 2023-11-17 10:50:15
Fatoumata Diallo
Réwe mi nék fi bone dafa méti dé ma guisse niou khamni séne bone dou nopalou pour niome daniou wara fonctioné 24h sur 24 té gni dagniouye dane séne dolé rék beugue térale séne bope
Le 2023-11-17 10:39:44
mamy
du courage a toutes les domestiques
Le 2023-11-17 09:05:01
assane
Le traitement infligé aux femmes de ménages est une question de mentalité et de perception. Pour certaines personnes, la femme de ménage est une exclave pouffe. C'est pas parce qu'elle est chez toi pour travailler qu'elle n'a pas de valeur
Le 2023-11-17 08:31:39

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires
mass
apres on vient insulter les arabes pourtant on fait la meme chose qu'eux
Le 2023-11-20 13:56:44
ibrahima
li bonne yi di subir a longueur de journée dafa méti trop
Le 2023-11-17 12:29:07
max
Ces femmes là sont braves, travailleuse et mères de certains enfants de leur patrons, parce qu'elle sont humains et mérites notre respect et considération
Le 2023-11-17 10:50:15
Fatoumata Diallo
Réwe mi nék fi bone dafa méti dé ma guisse niou khamni séne bone dou nopalou pour niome daniou wara fonctioné 24h sur 24 té gni dagniouye dane séne dolé rék beugue térale séne bope
Le 2023-11-17 10:39:44
mamy
du courage a toutes les domestiques
Le 2023-11-17 09:05:01
assane
Le traitement infligé aux femmes de ménages est une question de mentalité et de perception. Pour certaines personnes, la femme de ménage est une exclave pouffe. C'est pas parce qu'elle est chez toi pour travailler qu'elle n'a pas de valeur
Le 2023-11-17 08:31:39

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top