Touba : Un guérisseur dans une sale affaire - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Fait divers | Par Khady Gueye | Publié le 25/11/2023 10:11:02

Touba : Un guérisseur dans une sale affaire

Réputé performant quand il s’agit de soigner des maladies de ce genre, l’homme que nous avons choisi d’appeler « Gueye le mara », a , lorsqu’il a été approché , réussi à guérir la patiente de manière spectaculaire. A . Diop n’a plus refait des cauchemars. Pour cette première séance, il y eut qu’une seule fausse note : le guérisseur n’a pu s’empêcher de formuler des avances, selon sa supposée victime.

« Gueye le mara » et sa victime de 15 ans ne sont d’accord que sur une seule chose : il y a eu rapport sexuel. Ils ne se retrouvent ni dans le nombre de fois encore moins dans la manière. Dans cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre à « Touba- Quartier Serigne Mbaye Ndiaye » , les discordances dans les récits sont énormes et les parties se démentent à foison. Le dossier qui a atteri entre les mains des hommes du commissariat de Gouy- Mbind met aux prises, en effet, un marabout et une fille malade, terrorisée par des cauchemars qui ne cessaient pas.

La suite ne sera que le «fait du hasard ». A Diop, départie de ses cauchemars , s’est retrouvée avec des maux de ventre. Et pour se soigner , sa maman l’amènera à nouveau se faire consulter par le même « Gueye le Mara ». Ce dernier enchaînera mangues, bains mystiques, câlins , bisous et surtout attouchements. La fille qui raconte sa mésaventure confie , néanmoins, qu’elle n’a pas été déviergée lors des trois premières rencontres et qu’elle ne l’à été que pendant la quatrième. A. Diop confie qu’elle savait, un peu, ce qui l’attendait lorsque son guérisseur lui avait demandé , par téléphone, de venir poursuivre sa thérapie . Seulement, elle ne pouvait guère se retenir.

Arrivée sur place, raconte toujours la fille, elle a été forcée de se laisser abuser, permettant à son bourreau d’assouvir ses besoins. Cette fois-ci, elle perdra sa virginité à la suite de deux rapports sexuels successifs. Malade, boitillant, elle finira par vendre la mèche à sa maman qui l’interrogeait sans cesse malgré les menaces de liquidation mystique dont elle faisait l’objet.

Des allégations balayées d’un revers de main par « Gueye le Mara » qui jure , la main sur le cœur , qu’il n’a entretenu qu’un seul rapport sexuel avec la fille et que c’était sur la demande de celle-ci. Dans tous les cas , la police détient par dévers elle , selon une source proche de la victime , un certificat médical attestant une défloration hyménale non récente.

Affaire à suivre …

Article écrit par : Badara Tall

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires
Moussa
pabi moy vrai charlatan regarder bien l'image
Le 2023-11-26 10:41:02
Abdoulah
Bravo continuez à vous approchez de satan avec de faut marabout
Le 2023-11-26 09:23:15

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires
Moussa
pabi moy vrai charlatan regarder bien l'image
Le 2023-11-26 10:41:02
Abdoulah
Bravo continuez à vous approchez de satan avec de faut marabout
Le 2023-11-26 09:23:15

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top