Message fort de l'UE aux autorités : Présidentielle 2024 - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Diplomatie | Par Khady Gueye | Publié le 09/02/2024 08:02:26

Message fort de l'UE aux autorités : Présidentielle 2024

Les pressions montent sur les autorités sénégalaises, tant au niveau national qu’international. Aujourd’hui, c’est l’Union européenne qui, par la voix de son haut représentant, Josep Borrell, a exprimé ses inquiétudes concernant la situation actuelle au Sénégal.

Voici un résumé de sa déclaration, dans laquelle il adresse un message clair aux dirigeants sénégalais.

L’Union européenne souligne les liens étroits entre l’UE et le Sénégal, tant sur le plan humain, politique que économique, et rappelle la longue tradition démocratique et les valeurs partagées entre les deux parties, telles que le dialogue et le consensus politique.

L’UE exprime ses préoccupations quant à la décision des autorités sénégalaises de reporter l’élection présidentielle prévue le 25 février, ce qui prolongerait de facto le mandat du Président actuel. Cette décision risque de porter atteinte à la tradition démocratique du Sénégal et d’entraîner une période d’incertitude pour le pays.

Cette décision a déjà eu des répercussions sur la stabilité et la cohésion sociale du pays. L’UE appelle les autorités sénégalaises à respecter les aspirations démocratiques des citoyens et à garantir les libertés fondamentales, notamment le droit de manifester pacifiquement et de s’exprimer publiquement.

L’UE demande aux autorités de prendre les mesures nécessaires pour organiser l’élection présidentielle dans les plus brefs délais, conformément à la Constitution sénégalaise et au Protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. Il est essentiel que toutes les parties participent de manière effective au processus électoral dans un esprit de dialogue et de transparence.

Il est primordial que les citoyens sénégalais puissent choisir leurs dirigeants politiques par le biais d’élections libres et dans les délais impartis, afin de maintenir l’image du Sénégal en tant que pilier de démocratie et de stabilité en Afrique. L’UE encourage également tous les acteurs à résoudre leurs différends par le dialogue et les voies légales pacifiques disponibles.

Article écrit par : Awa Sanga

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Patrick
Ainsrant bi mom ndafa est tout seul. Les gens sont en train de labandionnee
Le 2024-02-09 20:45:00

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Patrick
Ainsrant bi mom ndafa est tout seul. Les gens sont en train de labandionnee
Le 2024-02-09 20:45:00

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top