Message du président Macky Sall : Début du Carême - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Religion | Par Alassane Sow | Publié le 14/02/2024 05:02:24

Message du président Macky Sall : Début du Carême

À l’occasion du début du Carême, période de jeûne et d’abstinence de 40 jours pour les Chrétiens, le président Macky Sall a adressé un message de paix à la communauté catholique.

« En ce mercredi des cendres, je souhaite à tous les chrétiens un carême béni, empli de paix, d’espoir et de fraternité. Que cette période de renouveau spirituel, de pénitence et de prière vous apporte force et réconfort. Ensemble, rappelons-nous que…

…la paix est un objectif… », a-t-il écrit. Le ‘’Mercredi des cendres’’ marque l’entrée dans le temps liturgique du carême d’une durée de 40 jours jusqu’à Pâques.

Le Carême est un temps liturgique de dévotion à Dieu dans le christianisme.

Il est d’une durée de quarante jours en souvenir à autant de jours de jeûne de Jésus-Christ dans le désert.

Macky Sall

Article écrit par : Aminata Gueye

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires
amadou
Merci cet appel monsieur le président et j'en appelle à tous les acteurs politiques d'y répondre favorablement. Diarama koto !
Le 2024-02-14 17:11:56
Vincent
Mais de quelle paix parle-t-il, bon sang ? Lorsqu'on fait appel à la paix, il faudrait au préalable mesurer les conséquences que certaines décisions personnelles pourraient provoquer. En tant qu'acteur et observateur, j'ai tout à fait le privilège de dire, comme tout le monde, que le président Sall est le prototype de ce que nous vivons aujourd'hui. Il a soif du pouvoir et a refusé d'écouter les gens, préférant se fier à ses conseillers et collaborateurs qui lui disent : 'Écoutez, Monsieur le Président, ici tout va bien, le peuple est avec vous à 75%. Le coût de la vie est moins cher qu'années précédentes, les prisons, tout va bien, les prisonniers qui y sont sont ceux qui ont commis des crimes, des terroristes, les membres du MFDC. Le TER et le BRT, ce sont les partisans de Sonko, un parti terroriste, qui ont détruit les installations, ont incendié les installations de la Senelec, etc., etc.' Aujourd'hui, ce sont ces mêmes gens qui ont commencé à quitter le navire qui coule en pleine mer, ce sont eux qui lui ont mis toutes ces fausses informations dans la tête. Bizarrement, ce sont eux, pour la plupart, qui étaient dans le régime de Wade, accusés de corruption, de crimes, de torture, de détournements, de mauvaise gestion, et qui, pour échapper à la chasse aux sorcières que le président Sall a lancée de 2012 à 2015, sont ceux qui sont aujourd'hui dans son gouvernement. Et ne soyez pas surpris qu'ils l'abandonnent pour rejoindre un autre parti ou coalition afin d'échapper encore aux poursuites pénales contre eux, car depuis un certain temps, ou des années, ils sont en train de voir qui est mieux placé pour les héberger en cas de départ de Macky Sall. Monsieur le Président, aujourd'hui vous êtes tout seul après tout ce que vous avez fait de mal à ce peuple qui vous a tout donné. Vous appelez au dialogue, mais il faut combien de dialogues encore pour que vous compreniez que ce n'est pas ainsi que les négociations se font. Il faut d'abord être un président qui a la confiance du peuple et de ceux avec qui tu veux dialoguer. Et si ton plus grand adversaire dit non au dialogue, eh bien c'est non, parce que les précédents dialogues n'ont rien donné de concret, rien de rassurant qui a abouti à l'apaisement des tensions, à ce que vous puissiez reculer. Reconsultez votre façon de faire, de voir les autres, de voir le peuple qui vous a élu, de voir les pères et mères de familles qui scionnent les rues de Dakar et le reste du pays pour avoir 500 F par jour pour nourrir une famille de plus de 10 personnes. C'est votre dernière cartes et choisissez la bonne car elle est votre seule chance pour sortir par la grande porte. Je ne suis pas contre vous, mais je suis contre toute forme de violence impunie, de discrimination et de l'indifférence face aux maux de ma société qui m'a tout donné. Pensez-y !
Le 2024-02-14 16:41:49
Hubert Diop
ok merci mais respecte le calendrier électoral qui est gage du début de la stabilité.
Le 2024-02-14 12:34:41
Bakire Thiam
Merci prési mé gua teug élection laniou geuneu sokhe la
Le 2024-02-14 12:20:14
Juliette Ndiaye
merci président Sall et amen
Le 2024-02-14 12:06:30

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires
amadou
Merci cet appel monsieur le président et j'en appelle à tous les acteurs politiques d'y répondre favorablement. Diarama koto !
Le 2024-02-14 17:11:56
Vincent
Mais de quelle paix parle-t-il, bon sang ? Lorsqu'on fait appel à la paix, il faudrait au préalable mesurer les conséquences que certaines décisions personnelles pourraient provoquer. En tant qu'acteur et observateur, j'ai tout à fait le privilège de dire, comme tout le monde, que le président Sall est le prototype de ce que nous vivons aujourd'hui. Il a soif du pouvoir et a refusé d'écouter les gens, préférant se fier à ses conseillers et collaborateurs qui lui disent : 'Écoutez, Monsieur le Président, ici tout va bien, le peuple est avec vous à 75%. Le coût de la vie est moins cher qu'années précédentes, les prisons, tout va bien, les prisonniers qui y sont sont ceux qui ont commis des crimes, des terroristes, les membres du MFDC. Le TER et le BRT, ce sont les partisans de Sonko, un parti terroriste, qui ont détruit les installations, ont incendié les installations de la Senelec, etc., etc.' Aujourd'hui, ce sont ces mêmes gens qui ont commencé à quitter le navire qui coule en pleine mer, ce sont eux qui lui ont mis toutes ces fausses informations dans la tête. Bizarrement, ce sont eux, pour la plupart, qui étaient dans le régime de Wade, accusés de corruption, de crimes, de torture, de détournements, de mauvaise gestion, et qui, pour échapper à la chasse aux sorcières que le président Sall a lancée de 2012 à 2015, sont ceux qui sont aujourd'hui dans son gouvernement. Et ne soyez pas surpris qu'ils l'abandonnent pour rejoindre un autre parti ou coalition afin d'échapper encore aux poursuites pénales contre eux, car depuis un certain temps, ou des années, ils sont en train de voir qui est mieux placé pour les héberger en cas de départ de Macky Sall. Monsieur le Président, aujourd'hui vous êtes tout seul après tout ce que vous avez fait de mal à ce peuple qui vous a tout donné. Vous appelez au dialogue, mais il faut combien de dialogues encore pour que vous compreniez que ce n'est pas ainsi que les négociations se font. Il faut d'abord être un président qui a la confiance du peuple et de ceux avec qui tu veux dialoguer. Et si ton plus grand adversaire dit non au dialogue, eh bien c'est non, parce que les précédents dialogues n'ont rien donné de concret, rien de rassurant qui a abouti à l'apaisement des tensions, à ce que vous puissiez reculer. Reconsultez votre façon de faire, de voir les autres, de voir le peuple qui vous a élu, de voir les pères et mères de familles qui scionnent les rues de Dakar et le reste du pays pour avoir 500 F par jour pour nourrir une famille de plus de 10 personnes. C'est votre dernière cartes et choisissez la bonne car elle est votre seule chance pour sortir par la grande porte. Je ne suis pas contre vous, mais je suis contre toute forme de violence impunie, de discrimination et de l'indifférence face aux maux de ma société qui m'a tout donné. Pensez-y !
Le 2024-02-14 16:41:49
Hubert Diop
ok merci mais respecte le calendrier électoral qui est gage du début de la stabilité.
Le 2024-02-14 12:34:41
Bakire Thiam
Merci prési mé gua teug élection laniou geuneu sokhe la
Le 2024-02-14 12:20:14
Juliette Ndiaye
merci président Sall et amen
Le 2024-02-14 12:06:30

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top