« Paix en Afrique » : Message de Pâques du pape François - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Religion | Par Babacar Sow | Publié le 01/04/2024 04:04:22

« Paix en Afrique » : Message de Pâques du pape François

Le pape François a prononcé, ce dimanche 31 mars, son traditionnel message « à la ville et au monde », revenant sur de nombreuses situations de conflits et de pauvreté, à Gaza, en Ukraine, mais en tournant également son regard vers le continent africain.

Le pape François a invité le monde, dimanche 31 mars, à « ne pas céder à la logique des armes » après s’être offert un bain de foule à l’occasion des célébrations de Pâques au Vatican, apaisant les inquiétudes de ces dernières heures autour de sa santé chancelante. « Ne laissons pas les hostilités en cours continuer à toucher gravement la population civile qui est maintenant épuisée, surtout les enfants », a exhorté le pape, âgé de 87 ans, lors de sa bénédiction urbi et orbi (« À la ville et au monde »).

Citant plus d’une dizaine de pays en proie à la guerre lors d’un vaste tour d’horizon des conflits internationaux, il a précisé que sa pensée allait « d’abord aux victimes des conflits nombreux qui se déroulent dans le monde, à commencer par celui en Israël et en Palestine, et celui en Ukraine. Que le Christ ressuscité ouvre un chemin de paix pour les populations meurtries de ces régions. Tout en appelant au respect des principes du droit international, j’appelle de mes vœux à un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine : tous pour tous ! »

« Par ailleurs, a continué François, j’appelle une nouvelle fois à ce que l’accès des aides humanitaires à Gaza soit garanti, en exhortant de nouveau à une libération rapide des otages enlevés le 7 octobre, ainsi qu’à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza. »

Quelques minutes plus tôt, à bord de sa « papamobile », le souverain pontife, souriant et apparemment en bonne forme, a longuement salué et béni les quelque 60 000 fidèles présents, sous les acclamations d’une foule massée derrière les barrières, dans les allées de la place Saint-Pierre.

Parmi les nombreux théâtres de guerre et de souffrance que le pape a évoqué dans son message pascal, les pays d’Afrique n’ont pas été oubliés cette année, raconte notre correspondant au Vatican, Éric Senanque : « Que le Seigneur ouvre des voies de paix sur le continent africain, notamment pour les populations éprouvées au Soudan et dans toute la région du Sahel, dans la Corne de l’Afrique, dans la région du Kivu en République démocratique du Congo et dans la province du Cap Delgado au Mozambique, et qu’il mette fin à la situation de sécheresse prolongée qui touche de vastes régions et provoque la pénurie et la famine. »

« La guerre est toujours une défaite » a encore lancé François. Dans ce message urbi et orbi axé sur la paix, le pape a aussi évoqué les migrants, un thème qui lui est toujours très cher, et souhaité que l’espérance de Pâques puisse ouvrir un chemin d’espérance aux personnes qui souffrent des pénuries alimentaires tout comme des effets du changement climatique, deux réalités vécues au premier plan par de nombreux pays du continent africain.

Dimanche, le ministère indonésien des affaires religieuses a annoncé que François se rendrait le 3 septembre 2024 dans le pays à majorité musulmane, un voyage qui doit être associé à la Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Timor Oriental, mais que le Vatican n’a pas officialisé jusqu’ici. Malgré une lourde opération de l’abdomen en 2023, le pape, qui ne prend jamais de vacances, continue de se soumettre à un rythme effréné au Vatican, où il peut recevoir une dizaine d’interlocuteurs en une matinée.

Article écrit par : Amadou Baldé

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Mignonne
Vous parlez de la paix en Afrique ? Et pourquoi le Pape Nicolas 5 avait commis des actes barbares en Afrique ? La papauté est à revoir. Moi je suis un kemith, un africain qui croit en Jésus Christ mais pas comme l'église catholique nous le présente. Paix d'abord aux âmes impures falsificateurs de la vraie histoire .
Le 2024-04-01 13:10:56

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Mignonne
Vous parlez de la paix en Afrique ? Et pourquoi le Pape Nicolas 5 avait commis des actes barbares en Afrique ? La papauté est à revoir. Moi je suis un kemith, un africain qui croit en Jésus Christ mais pas comme l'église catholique nous le présente. Paix d'abord aux âmes impures falsificateurs de la vraie histoire .
Le 2024-04-01 13:10:56

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top