Demande de l'ONU : Massacres de civils au Burkina Faso - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Afrique | Par Babacar Sow | Publié le 12/06/2024 01:06:00

Demande de l'ONU : Massacres de civils au Burkina Faso

Volker Türk, le haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies, a exhorté le gouvernement de transition du Burkina Faso à lancer des enquêtes sur les responsables des récents massacres.

Selon Marta Hurtado, porte-parole du haut-commissariat, le Burkina Faso, en tant que signataire des conventions des Nations unies, a l’obligation de répondre à cette demande, bien que cela puisse prendre du temps.

« Quand on a demandé dans ce communiqué de faire une enquête, on s’adressait aux autorités nationales. Quand il y a des violations ou des abus, c’est l’obligation de l’autorité nationale de mener des enquêtes. Donc, on l’a demandé et on part d’une enquête nationale.

Les autorités nous ont dit qu’ils sont en train de faire des enquêtes. Mais il faut que ces enquêtes aboutissent pour que la justice soit faite. Donc, on attend et on espère que les autorités aboutissent, finissent ces enquêtes », a expliqué Marta Hurtado.

Interrogée sur les moyens plus incitatifs ou coercitifs dont disposent les Nations unies et le haut-commissariat pour accélérer ces enquêtes et garantir leur aboutissement, Hurtado a répondu : « Non, on n’a aucun autre moyen que la parole pour leur faire comprendre qu’il faut qu’ils fassent ce qu’ils sont obligés de faire. Comme les autres pays, il faut qu’ils le fassent aussi. C’est l’obligation de l’État de faire la lumière sur toutes les violations et les abus commis dans leur pays. »

Article écrit par : Fatoumata Diop

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires
Amadou Ndoye
l'ONU doit maintenir la pression pour que la vérité soit révélé et que leurs auteurs doivent répondre de leurs actes. Cette barbarie doit cesser
Le 2024-06-13 12:45:07
Ibrahima Kounta
C’est le travail de l’état quand même
Le 2024-06-12 15:00:18
Ibnou
Hommage au famille des victimes c'est une injustice qui mérite d'être fortement puni
Le 2024-06-12 14:30:36
Aissata Ndiaye
Ohhh
Le 2024-06-12 14:20:09
Mbodji
Ce sont les acte commis qui sont en conséquence
Le 2024-06-12 14:17:24
Madre
Vivement le Burkina à bas les ennemis qui racontent les bobards.
Le 2024-06-12 13:12:04
Sagamen
Nul Soldat n'est engagé dans l'armée pour tuer les civils donc je remets en cause les accusations contre l'armée parce que je considère cette campagne de désinformations pour déstabiliser le Burkina .
Le 2024-06-12 13:09:30

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires
Amadou Ndoye
l'ONU doit maintenir la pression pour que la vérité soit révélé et que leurs auteurs doivent répondre de leurs actes. Cette barbarie doit cesser
Le 2024-06-13 12:45:07
Ibrahima Kounta
C’est le travail de l’état quand même
Le 2024-06-12 15:00:18
Ibnou
Hommage au famille des victimes c'est une injustice qui mérite d'être fortement puni
Le 2024-06-12 14:30:36
Aissata Ndiaye
Ohhh
Le 2024-06-12 14:20:09
Mbodji
Ce sont les acte commis qui sont en conséquence
Le 2024-06-12 14:17:24
Madre
Vivement le Burkina à bas les ennemis qui racontent les bobards.
Le 2024-06-12 13:12:04
Sagamen
Nul Soldat n'est engagé dans l'armée pour tuer les civils donc je remets en cause les accusations contre l'armée parce que je considère cette campagne de désinformations pour déstabiliser le Burkina .
Le 2024-06-12 13:09:30

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top