La « Une » des journaux sénégalais du mercredi 12 Juin 2024 - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Société | Par Alassane Sow | Publié le 12/06/2024 09:06:19

La « Une » des journaux sénégalais du mercredi 12 Juin 2024

Ce mercredi, la presse quotidienne célèbre un moment historique pour le Sénégal : l’annonce de la production du premier baril de pétrole du champ Sangomar, situé à une centaine de kilomètres au large de Dakar.

La compagnie pétrolière Woodside, en charge de l’exploitation de ce champ, a confirmé mardi la production « en toute sécurité » du premier baril, marquant ainsi l’entrée officielle du Sénégal dans le club des pays producteurs de pétrole.

Bès Bi Le Jour rappelle que cette annonce fait suite à « plusieurs reports » et souligne que les travaux, commencés en 2020, ont connu des retards entraînant des frais supplémentaires. 24 Heures précise que la phase de développement du projet a impliqué le forage de 21 puits sur les 23 prévus, incluant 11 puits producteurs, 10 d’injection d’eau et 2 d’injection de gaz.

Walfquotidien s’exclame « Il est enfin là ! », exprimant une combinaison d’enthousiasme et de soulagement après les nombreuses péripéties qui ont précédé cette annonce. L’Observateur retrace les grandes étapes de cette longue marche vers le premier baril sénégalais, soulignant que le champ de Sangomar est désormais détenu par un consortium composé de Woodside (82%) et Petrosen (12%).

L’ancien directeur général de Petrosen, Mamadou Faye, cité par Le Soleil, qualifie cet événement de « l’aboutissement du travail de toute une génération ». Le président Bassirou Diomaye Faye a également réitéré son engagement à garantir une gestion transparente et intergénérationnelle des richesses provenant des ressources naturelles du pays.

Ayuk NJ, président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie, a souligné l’importance de renforcer la législation et de promouvoir un environnement propice au développement de l’industrie pétrolière et gazière, tout en mettant l’accent sur l’éducation et le développement équilibré, selon Le Quotidien.

Sud Quotidien salue cette annonce comme un « jour historique et une nouvelle ère pour l’industrie sénégalaise », tandis qu’Enquête insiste sur la nécessité de faire de nouvelles découvertes pour maintenir cet élan.

L’info se réjouit de cette avancée, prévoyant pour le Sénégal un avenir économique et social plus prospère, en estimant des revenus potentiels de plus de 300 milliards de francs CFA sur 30 ans. Toutefois, Tribune souligne que les paiements finaux dépendront des résultats de production et des prix du pétrole. Un expert pétrolier, cité par Source A, rappelle que les investissements initiaux doivent être remboursés avant de procéder au partage des revenus entre Petrosen, la compagnie et l’État du Sénégal.

Avec la mise en production du champ de Sangomar, Rewmi quotidien estime que le Sénégal pourrait accroître son indépendance énergétique et améliorer ses perspectives économiques régionales, tout en luttant contre la pauvreté énergétique. Le Mandat, Vox Populi et d’autres quotidiens évoquent également cette nouvelle étape pour le Sénégal, alors que Les Echos annonce prochainement l’entrée en production du projet Grand-Tortue Ahmeyim, à la frontière avec la Mauritanie.

Article écrit par : Eva Diatta

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top