Des suspects identifiés : Cris racistes contre Aya Nakamura - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - People | Par Alassane Sow | Publié le 10/07/2024 01:07:00

Des suspects identifiés : Cris racistes contre Aya Nakamura

L’enquête menée par l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCH) a identifié six personnes dans le cadre d’une affaire de provocation à la haine en ligne, selon les informations du ministère public relayées par l’AFP.

Ces individus ont été placés en garde à vue mardi, puis relâchés le lendemain, le temps nécessaire pour exploiter le matériel saisi lors des perquisitions.

L’affaire avait débuté après un signalement de la Licra le 13 mars, dénonçant plusieurs publications racistes visant la chanteuse Aya Nakamura, suite à des rumeurs sur sa possible participation à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. L’article incriminé évoquait la possibilité qu’elle interprète des chansons d’Edith Piaf lors de cet événement.

Aya Nakamura, artiste francophone la plus écoutée dans le monde, avait été l’objet de stigmatisation par l’extrême droite. Le collectif identitaire Les Natifs avait notamment diffusé une banderole sur les réseaux sociaux avec des propos discriminatoires envers la chanteuse.

Face à ces attaques, Aya Nakamura avait réagi sur ses réseaux sociaux, dénonçant le racisme et affirmant sa place en tant qu’artiste de renom, notamment couronnée aux Victoires de la musique. Elle avait aussi encouragé à voter contre l’extrême droite lors des élections législatives.

Article écrit par : Fatoumata Diop

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Nina
Le racisme continue de faire des victimes dans le monde. Et le moyen le plus facile, le plus efficace de balancer leur haine est sans doute les réseaux sociaux. Ils nous faut des lois qui condamnent le racisme.
Le 2024-07-10 22:09:05

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires
Nina
Le racisme continue de faire des victimes dans le monde. Et le moyen le plus facile, le plus efficace de balancer leur haine est sans doute les réseaux sociaux. Ils nous faut des lois qui condamnent le racisme.
Le 2024-07-10 22:09:05

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top