Route nationale : Une voie meurtrière entre Fatick et Kaolack - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - Société | Par Habib Diao | Publié le 24/03/2023 12:03:13

Route nationale : Une voie meurtrière entre Fatick et Kaolack

La route nationale, entre Fatick/Kaolack en passant par Mbour fait souvent l’objet de plusieurs accidents mortels qui impliquent régulièrement camions, bus de transport en commun et quelques fois des véhicules personnels.

Beaucoup d’usagers, surtout les transporteurs et les conducteurs dénoncent l’étroitesse de cette route, son mauvais état sur bien des endroits, mais surtout la densité du trafic de jour, comme de nuit, du fait qu’elle dessert plus de 4 pays frontaliers.

En réalité, l’une des cause fondamentale des accidents entre Fatick et Mbour ou entre Fatick et Kaolack se trouve être les pentes raides sur les bas-côtés.

Ainsi la nuit, à la rencontre de deux véhicules, céder le passage fait encourir le risque de basculer et d’engager le véhicule sur la pente abrupte.

Ce qui fait que les gros camions, dont les chauffeurs connaissent cette évidence choisissent éperdument de maintenir leurs lourdes charges au milieu de la route, ignorant carrément les véhicules en face qui sont souvent poussés vers la pente raide.

Cela cause des collisions entre camions et voitures particulières et ou bus de transport en communs.

Il urge donc que l’Etat du Sénégal ait le courage d’entreprendre des travaux d’élargissement de ces routes qui sont des tombeaux à ciel ouvert pour les usagers.

La plateforme NOTRECONTINENT.COM a pour vocation de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens, des associations, des ONG ou des professionnels au Sénégal. Cliquez-ici pour créer votre compte et publier votre article.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top