Mexique : Les défis de Claudia Sheinbaum, la première présidente - Notre Continent
> NOTRE CONTINENT > - International | Par Alassane Sow | Publié le 12/06/2024 03:06:26

Changement au Mexique : Claudia Sheinbaum face aux défis

Article écrit par le créateur de contenu : Rahime Pipita
Claudia Sheinbaum, ancienne maire de Mexico, est élue première femme présidente du Mexique. Elle doit affronter de nombreux défis pour changer le pays. Avec plus de 58% des voix, la scientifique de 61 ans reprend les rênes d’un pays miné par une extrême violence.

Une victoire historique
Claudia Sheinbaum a été élue présidente avec une large majorité. Elle a obtenu entre 58 % et 60 % des voix. Son principal rival, Xóchitl Gálvez, a récolté entre 26 % et 28 % des voix. Cette victoire marque un tournant historique pour le Mexique.


Sheinbaum devient la première femme à diriger le pays. Elle est née à Mexico en 1962. Elle a un doctorat en ingénierie énergétique de l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM). Sheinbaum est reconnue pour ses compétences en environnement. Elle a également une longue carrière politique derrière elle. Elle a commencé comme ministre de l’Environnement en 2000.

Un mandat plein de défis
Sheinbaum hérite d’un pays en proie à la violence et aux inégalités. Le taux de féminicides au Mexique est l’un des plus élevés au monde, avec environ 10 meurtres de femmes par jour. Elle doit s’attaquer à cette crise urgente. Le président sortant, López Obrador, l’a félicitée pour sa victoire. Toutefois, son mandat est controversé, marqué par des tensions politiques.

« Impunité zéro » a promis la présidente élue du Mexique Claudia Sheinbaum au sujet de l’immense défi qui l’attend : gouverner un pays qui enregistre 80 homicides par jour perpétrés à 75% par des groupes criminels contrôlant des pans entiers du territoire. Elle devra combattre la violence qui a fait quelque 450 000 morts et 100 000 disparus depuis qu’en 2006 l’ex-président Felipe Calderon a lancé l’armée contre les cartels.

Le Mexique fait face à de nombreux problèmes. Les cartels de la drogue ont un pouvoir croissant. Le budget du pays est déficitaire avec des prévisions annonçant un manque budgétaire pour 2024 à 5,9%, le plus élevé en 30 ans. Les relations avec les États-Unis restent compliquées. Sheinbaum devra naviguer dans ces eaux troubles.

Soutien populaire et critiques
Sheinbaum bénéficie du soutien de nombreux Mexicains. Certains voient en elle la continuité des politiques du président sortant, López Obrador. Des projets sociaux, comme les pensions pour les personnes âgées, sont populaires. D’autres craignent une dérive autoritaire. Ils redoutent que le Mexique ne devienne un régime semblable à ceux du Venezuela ou de Cuba.

Les élections ont été marquées par une violence intense. Plus de 30 candidats ont été assassinés. Sheinbaum doit s’attaquer à cette violence croissante. La réforme du tissu social est nécessaire pour instaurer la paix.

Claudia Sheinbaum a fait l’histoire en devenant la première femme présidente du Mexique. Elle doit maintenant relever de nombreux défis. Sa victoire est un signe de progrès, mais le chemin reste long. Le Mexique attend des changements significatifs sous sa présidence.

Article écrit par le créateur de contenu : Rahime Pipita

La plateforme NOTRECONTINENT.COM permet à tous de diffuser gratuitement et librement les informations et opinions provenant des citoyens. Les particuliers, associations, ONG ou professionnels peuvent créer un compte et publier leurs articles Cliquez-ici.


Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires
Aissata Ndiaye
Elle doit faire attention.
Le 2024-06-12 23:26:26
Mariam WELE
Le Mexique un pays latino dirigé par une félicitations à elle et bonne chance pour la suite
Le 2024-06-12 15:42:30
Baye Fallou Yessu Christa
Hervet d'ailleurs je n'entends plus parler de l'ALENA. Elle doit faire attention parce qu'elle ne peut pas combattre les cartels qui enlèvent et tuent les enfants.
Le 2024-06-12 15:32:45
Hervet
L'élection de cette présidente signer la fin de l'hégémonie américaine au Mexique
Le 2024-06-12 10:40:18

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires
Aissata Ndiaye
Elle doit faire attention.
Le 2024-06-12 23:26:26
Mariam WELE
Le Mexique un pays latino dirigé par une félicitations à elle et bonne chance pour la suite
Le 2024-06-12 15:42:30
Baye Fallou Yessu Christa
Hervet d'ailleurs je n'entends plus parler de l'ALENA. Elle doit faire attention parce qu'elle ne peut pas combattre les cartels qui enlèvent et tuent les enfants.
Le 2024-06-12 15:32:45
Hervet
L'élection de cette présidente signer la fin de l'hégémonie américaine au Mexique
Le 2024-06-12 10:40:18

Copyright © 2023 www.notrecontinent.com

To Top